Soirée palmarès du 14e festival du Film d’archéologie d’Amiens

Vendredi 15 juin – 20h

Syrie, les derniers remparts du patrimoine
et
Noir Brésil

Dans le cadre des Journées de l’Archéologie organisées par le Conseil Départemental du Puy de Dôme
Blaise Pichon, maître de conférence en histoire antique et président du jury du festival d’Amiens présentera les films diffusés

Entrées libres, dans la limite des places disponibles

Du 10 au 14 avril 2018, le festival du Film d’archéologie d’Amiens a récompensé les meilleurs films documentaires s’intéressant aux vestiges matériels de l’existence de l’Humanité. Deux des films primés seront diffusés durant cette soirée.

Syrie les derniers remparts du patrimoine a reçu le Grand prix du Festival.
L’histoire d’une chaîne humaine composée de citoyens désarmés, pacifistes et révoltés qui sont les « Derniers Remparts » du Patrimoine de l’Humanité : ceux qui, sur le terrain, en Syrie et en Irak, au péril de leur vie, avec l’aide de ceux qui, en exil, s’engagent à leurs côtés et les soutiennent à distance, sauvent ce qui peut encore être sauvé de leur patrimoine et de leur identité. Ces hommes-remparts, ces archéologues qui travaillent dans l’ombre, refusent la disparition de leur culture, qui est aussi la nôtre, car elle est le berceau de notre civilisation. Le film honore les héros lumineux et désigne les criminels du Patrimoine de l’Humanité. Des criminels dont certaines institutions culturelles prestigieuses se font les soutiens et les complices. Car, derrière l’épouvantail Daech, se cachent d’autres crimes contre l’héritage culturel qui sont passés sous silence…

 

Noir Brésil a reçu le prix Jules Vernes (documentaire mettant le mieux en avant l’aspect aventure humaine).
Des ossements et des vestiges de milliers d’esclaves débarqués au Brésil entre le XVIe et le XIXe siècle ayant été découvert sous les pavés du port de Rio de Janeiro, ce passé tabou, longtemps enfoui, ressurgit. Des archéologues, historiens, avocats se battent pour inscrire ces tristes événements dans l’Histoire du Brésil et faire reconnaître à l’État les crimes du passé.

 

Syrie les derniers remparts du patrimoine
Documentaire de Jean-Luc Raynaud
France – 52 minutes

Noir Brésil
Documentaire d’Angèle Berland
France – 52 minutes