Cycle La folie à l’image

Une 5eme année de programmation du cycle

Le collectif de programmation et d’animation du cycle La folie à l’image aurait souhaité une pause d’une année pour réfléchir, éventuellement se recentrer ou pourquoi pas arrêter de fonctionner. Il en a été autrement... Prenant conscience des diverses sollicitations et des perspectives de programmation, nous avons pensé qu’il n’était pas judicieux de faire cette interruption.

Aussi dés ce début d’année 2017, nous vous proposons trois projections les 15 janvier, 20 mars et 15 mai 2017. Même si vous aviez déjà vu ces films, revenez et participez aux débats qui suivront la projection ! Il est essentiel en cette période de bouleversement politique que les citoyens que nous sommes s’expriment en particulier sur les questions relatives la « santé mentale », à son traitement et au monde de la psychiatrie. En effet cette zone de notre santé est des plus exposée aux pressions du monde du travail, des tensions sociales, sexuelles, familiales et amoureuses ! De même aux effets de la science dans notre alimentation, nos usages énergétiques et moyens de transport. Le cerveau en tant que réceptacle, filtre et réagit, se transforme, s’adapte, se dérègle ! Chaque avancée dans la connaissance moléculaire ouvre de nouvelles questions toujours plus angoissantes.

Les 3 films que nous proposons à votre sagacité permettront aussi un parcours dans le traitement cinématographique de la folie. C’est une des raisons de notre projet : questionner les cinéastes sur la place de la folie dans leur œuvre.

Taxi driver

Taxi Driver de Martin Scorsese, (Palme d'Or au Festival de Cannes 1976) qui ouvre notre programmation le lundi 15 janvier à 20h est ce qu’on appelle un « classique ». Nous vous proposons de le regarder sous l’angle du traumatisme psychique. Deux spécialistes participerons au débat : Julie Geneste-Saelens, Responsable du service d’Urgences Psychiatriques et Psychotrauma du CHU de Clermont Fd et Frederic Gelly, médecin psychiatre au centre hospitalier Sainte Marie. Fréderic Gelly a travaillé ce thème dans diverses publications et à travers une expérience en médecine humanitaire.

Moi, Pierre Rivière

Le lundi 20 mars, nous proposons « Moi Pierre Rivière ayant égorgé ma mère ma sœur et mon frère… » de René Allio (film également sorti en 1976). Nous découvrirons un véritable « projet cinématographique ». Le scénario est issu de l’autobiographie de l’assassin rédigée en prison en 1835. Texte lui même exhumé par Michel Foucault et publié en 1973. Nos invitées sont historiennes et spécialistes de l’œuvre de René Allio. Il s’agit de Marguerite Vappereau et Annette Guillaumin.

Dernière nouvelle du cosmos

Notre dernière séance du cycle le 15 mai concerne Dernières nouvelles du Cosmos, documentaire de Julie Bertuccelli sorti en novembre 2016. Hélène a mis 20 ans à savoir communiquer par écrit avec son entourage. Cette jeune femme autiste révèle son tempérament, sa poésie et ne manque pas de nous surprendre. Les intervenants et invités de cette soirée vous seront communiqués très prochainement.

Remerciements

Cette année encore Didier DUPEUX,  pour l’offre d’une 5eme de ses œuvres afin d’illustrer ce programme. Nous sommes particulièrement sensible à la puissance de son interprétation graphique de l’effroi.

Nous n'oublions pas non plus les différents partenaires qui nous soutiennent dans cette démarche.

Partenaires