Chargement Événements

« Tous les Événements

  • Cet Événément est passé

Dernières nouvelles de demain – La marseillaise

14 novembre à 18 h 30 min - 23 h 00 min

Mardi 14 novembre 2017 à 18h30

Dans le cadre du cycle de conférences Dernières nouvelles de demain organisé par le Conseil Départemental du Puy de Dôme

Ciné-conférence sur Georges Couthon par Pierre Juquin écrivain, conférencier

La Marseillaise de Jean Renoir

 

En 1ère partie :

La Marseillaise, de Jean Renoir, 1938

  1. C’est la Révolution. Les Parisiens ont pris la Bastille ; à Marseille, trois hommes se lient pour mettre fin à la royauté et aux privilèges. Ils forment un bataillon de 500 personnes pour monter vers Paris faire entendre la voix du peuple. Leur hymne sera « La Marseillaise »…

Georges Couthon

Pierre Juquin écrivain, conférencier

 

Clermont et le Puy-de-Dôme auraient-ils eu honte de Georges Couthon, né à Orcet en 1755, longtemps établi rue Ballainvilliers, député guillotiné à Paris en 1794 ? Malgré la publication de sa correspondance à la fin du XIXème siècle et plusieurs travaux récents d’historiens, évoquer cet ami de Robespierre au Comité de salut public semble encore malaisé.

 

Peut-on juger ? S’agit-il même de juger ? Rien ne serait plus pernicieux que d’écrire l’histoire en blanc et noir. Comme le confirme la récente publication des documents conservés aux Archives départementales, Couthon ne fut pas tout d’une pièce. Il a beaucoup évolué en l’espace du quinquennat prodigieux qui ouvrit la Révolution. Sans doute a-t-il été mu à la fois par la force des choses et par sa personnalité.

Couthon a donné sa vie. Il avait proclamé sa croyance en « l’immortalité de l’âme » dans une inscription encore visible sur la cathédrale de Clermont. Pour lui la « vertu », c’était le dévouement total à l’intérêt public. Au moins aura-t-il légué à la Nation cette magnifique formule adoptée par la Convention sur sa proposition le 25 septembre 1793 : « La République une et indivisible« . Il est juste que, depuis quelques décennies, son nom désigne un bâtiment du département et une avenue de Clermont.

 

Homme politique, ex-candidat à la Présidence de la République,  Pierre Juquin est un humaniste. Biographe de l’un des plus grands écrivains — Aragon, un destin français — il est aussi l’auteur de plusieurs livres politiques et de mémoires parus en 2008 sous le titre  De battre mon cœur n’a jamais cessé.

 

Image associée

Détails

Date :
14 novembre
Heure :
18 h 30 min - 23 h 00 min

Organisateur

Cinéma le Rio

Lieu

Cinéma Le Rio
178 rue Sous les Vignes
Clermont-Ferrand, 63100 France
+ Google Map
Téléphone :
04 73 24 22 62