Festival Alimenterre – L’ARBRE PROVIDENCE + LE PARADOXE DE LA FAIM

Mardi 16 novembre à 20h

Dans le cadre du festival ALIMENTERRE

Séance précédée d’une dégustation de soupe proposée par l’association ANIS ETOILE et suivie d’un débat

L’arbre providence

suivi de

Le paradoxe de la faim

L’arbre providence:

Au Togo, une pratique agroforestière ancestrale est remise au goût du jour : planter certains arbres dans les champs de café, de cacao, de légumes ou de céréales, dans le but qu’ils fertilisent, de manière naturelle et gratuitement les sols. Ces arbres, que l’on appelle les “fertilitaires”, restaurent en quelques années les sols devenus impropres à la culture. Cette forme de culture permet de sortir les paysans de la pauvreté, et de fait les incite à rester au village plutôt qu’à émigrer. Ces arbres stockent des tonnes de carbone, ils attirent les pluies, et pourraient changer certaines régions d’Afrique, ce qui ne plaît pas à tout le monde…

De Michel Hellas

Documentaire / 2019 / France / 52′ / VF

Plus d’infos sur AlimenTerre

 

Le paradoxe de la faim:

Les personnes qui ont le plus faim sont celles qui produisent de la nourriture, pourquoi ? C’est le paradoxe de la faim. Une des explications se trouve dans le système économique et politique mondial. Trois exemples permettent de comprendre ce phénomène : le Burkina Faso et la production laitière, le Pérou et les avocats, l’Indonésie et l’huile de palme. De plus, la concurrence inégale et les subventions encouragent certains modes de productions, souvent loin de l’agriculture vivrière…

De SOS FAIM iles de Paix
Documentaire / 2020 / Pérou, Indonésie, Burkina Faso / 10′ / VF

Tarif 5,5€ – Cité Jeune 4€ (10 places disponibles)

Plus d’infos sur AlimenTerre

 

 

Le Festival ALIMENTERRE a vu le jour en 2007 dans un cinéma parisien. Depuis, il est devenu un évènement international sur l’alimentation durable et solidaire organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre. Autour d’une sélection de 8 films documentaires, il amène les citoyens à s’informer et comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde, afin qu’ils participent à la co-construction de systèmes alimentaires durables et solidaires et au droit à l’alimentation.