Durée1h 29min
NationalitéFrance
GenreDocumentaire
Année de production31/01/2024
Avec
Synopsis

50 ans dans la vie d’une ferme… Haute Savoie, 1972 : la ferme des Bertrand, exploitation laitière d’une centaine de bêtes tenue par trois frères célibataires, est filmée pour la première fois. En voisin, le réalisateur Gilles Perret leur consacre en 1997 son premier film, alors que les trois agriculteurs sont en train de transmettre la ferme à leur neveu Patrick et sa femme Hélène. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, le réalisateur-voisin reprend la caméra pour accompagner Hélène qui, à son tour, va passer la main. A travers la parole et les gestes des personnes qui se sont succédé, le film dévoile des parcours de vie bouleversants où travail et transmission occupent une place centrale : une histoire à la fois intime, sociale et économique de notre monde paysan.

L'avis du RIO
Après ses documentaires marquants sur le CNR ou l'histoire de la Sécurité Sociale, après avoir arpenté les routes de France avec François Ruffin dans J'veux du soleil et Debout les femmes, Gilles Perret présente un documentaire plus personnel. Les Bertrand se sont ses voisins depuis toujours, Gilles Perret les avait déjà filmés dans les années 90. C'est donc un portrait au long court de cette ferme sur 3 générations. Une histoire intime et tout à la fois universelle sur le rapport à la terre, au travail et sur la question de la transmission.

Les horaires

mer.21févr.jeu.22févr.ven.23févr.sam.24févr.dim.25févr.lun.26févr.mar.27févr.
FR20:15FR11:30FR18:10FR14:00FR16:15
mer.28févr.jeu.29févr.ven.1marssam.2marsdim.3marslun.4marsmar.5mars
FR13:00FR15:45FR18:40FR20:00
Films et seances classiques
Ciné pitchouns
Séances spéciales : Voir le détail du film
Événements tous publics
Ciné rencontre
Ciné débat
Événement

J’aime bien partir du témoignage singulier pour arriver au global, et pourquoi pas à l’universel. En 1997, certains se moquaient parce que je faisais un film sur mes voisins. Je répondais qu’en racontant l’histoire de mes voisins, je pouvais raconter l’histoire du monde. J’en reste persuadé. Comme je connais bien les personnes et le territoire en question, non seulement j’ai des chances de ne pas me fourvoyer mais je n’ai de toute façon pas droit à l’erreur. Parce que si je ne suis pas juste, les voisins ne me rateront pas !

Gilles Perret, réalisateur